Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tunisie - Economie:

  • Les bateaux de pêche contrôlés par satellite!
  • Un appel d'offres sera lancé avant la fin 2015 pour acquérir des équipements de contrôle par satellites des bateaux de pêche. C'est le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Agriculture chargé de la Pêche, Youssef Chahed, qui l'a annoncé dans une déclaration à l'agence TAP.

    Une commission technique composée de représentants des ministères de l'Agriculture, de la Défense, de l'Intérieur, des Finances et des TIC sera mise en place et chargée d'examiner les appels d'offres présentés par les fournisseurs, a précisé Chahed.

    Cette commission, qui regroupera des experts et des spécialistes, vérifiera le degré d'adéquation des équipements présentés par les fournisseurs avec les spécificités techniques exigées.

    Il s'agit d'installer sur 1.000 bateaux de pêche, dont la longueur dépasse 15 mètres, des terminaux intelligents de contrôle à distance, et ce dans le cadre d'un système de contrôle des embarcations de pêche par satellites.

    Le secrétaire d'Etat a, par ailleurs, souligné que la loi relative à ce système de contrôle, promulguée en 2013, prévoyait la parution d'un arrêté fixant les caractéristiques techniques demandées pour les équipements de contrôle devrait être publié. Ledit arrêté a été publié dans le Journal officiel de la République tunisienne daté du 26 juin 2015. «Cette décision renforcera la concurrence entre tous les fournisseurs désirant participer à l'appel d'offres».

    Il est également question de baisser le coût d'installation de ce système de 8 millions à 3 millions de dinars, a-t-il encore fait savoir.

    Chahed a aussi affirmé que le gouvernement tunisien, qui financera une partie du coût de ces équipements, se portera garant de la qualité de ces terminaux intelligents et oeuvrera à contrôler l'opération d'installation à bord des bateaux.

    Relation contractuelle entre pêcheurs et fournisseurs

    Chahed a indiqué dans le même contexte qu'une relation contractuelle sera établie entre les fournisseurs choisis et les pêcheurs bénéficiaires qui «ont exigé l'ouverture de la concurrence entre les entreprises pour acquérir ces équipements». Une des conditions requises est la garantie de la confidentialité des informations envoyées et le codage des messages, outre l'identification précise des positions des bateaux.

    Au cours du mois de septembre 2015, des réunions seront tenues avec les pêcheurs et les organisations professionnelles les représentant afin d'examiner la feuille de route pour la mise en place de ce système de contrôle, a ajouté Chahed.

    Dans le même contexte, le secrétaire d'Etat a indiqué que le système de contrôle des navires de pêche par GPS permettra de lutter contre la pêche anarchique, d'organiser le secteur et de préserver la richesse halieutique.

    Le programme du système prévoit la mise en place d'unités centrales au sein du ministère de l'Agriculture et des autres ministères ainsi que d'autres dans les ports, outre les terminaux intelligents installés sur les bateaux de pêche. Ces terminaux pourraient concerner ultérieurement les bateaux, dont la longueur est inférieure à 15 mètres.

    Le programme d'instauration d'un système de contrôle remonte à l'année 2005 mais il a été bloqué depuis la fin de l'année 2008 après la réussite de la phase expérimentale. Selon Chahed, la commission générale des pêches pour la méditerranéenne (CGPM) a appelé, en décembre 2012, la Tunisie à doter les embarcations de pêche longues de plus de 15 mètres d'appareils de contrôle à travers le GPS.

    Attirant l'attention sur ce sujet, la commission a demandé d'accélérer l'application de la recommandation dans les meilleurs délais, d'où l'accélération de l'élaboration d'une loi régissant les conditions techniques des terminaux intelligents dans l'objectif d'éviter les obstacles ayant entravé l'exécution du programme.

    Ce genre de contrôle permettra de garantir la sécurité des pêcheurs et des embarcations, outre la détermination de données portant sur l'exportation des poissons tunisiens (le navire, la zone de pêche, les méthodes de conservation, l'exportation et le degré de son adéquation aux normes sanitaires et techniques).

    La flotte de la pêche tunisienne

    La flotte de la pêche tunisienne se compose d'environ 300 navires dont la longueur dépasse 21 mètres, plus de 600 bateaux d'une longueur de 13 mètres et environ 10.000 embarcations de petite et moyenne tailles.

    Le secteur fournit des sources de revenus à 60.000 pêcheurs, dont 36.000 opèrent dans le domaine de la pêche traditionnelle, plus de 6.000 pratiquent la pêche aux filets, 5.500 pêcheurs à la lanterne, 900 pêcheurs des thoniers et 5.000 pêcheurs dans les lacs et rivières.

    La production du secteur de la pêche s'élève à environ 100.000 tonnes annuellement et procure des postes d'emploi saisonniers.

Tunisie - Economie: Les bateaux de pêche contrôlés par satellite!
Tag(s) : #Économie

Partager cet article

Repost 0