Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDINDUSTRIE :

  • Opportunités pour les industries mécaniques et électriques tunisiennes
  • Dans le domaine de l’industrie en général et du secteur mécanique et électronique, la Tunisie s’est forgée une solide réputation au cours des 30 dernières années. Et le Salon Medindustrie, qui aura lieu du 10 au 13 juin, constitue une occasion pour le démontrer encore plus, avec le nombre visiteurs professionnels attendus, sans oublier les BtoB, conférences et autres conférences qui seront organisés en marge de la manifestation.

    En effet, le secteur des IME compte, aujourd’hui, quelque 1000 entreprises -dont 627 mécaniques et 373 électriques, parmi elles 429 sont totalement exportatrices (189 mécaniques et 240 électriques). L’emploi dans le secteur n’est pas en reste, puisque les IME emploient 126.000 personnes.

    Sans aucun doute, les industries mécaniques et électriques se hissent parmi les plus gros exportateurs de la Tunisie. D’ailleurs, en 2012, le secteur a exporté pour une valeur de plus de 9,7 milliards de dinars, et a importé pour une valeur de près de 16 milliards de dinars, essentiellement sur le marché de l’Union européenne (75%, dont 44% vers la France).

    Toutes ces données et bien d’autres font du Salon Medindustrie, qui aura lieu du 10 au 13 juin 2015, une occasion pour la Tunisie de montrer aux investisseurs lest atouts de son industrie. Mais pas seulement, le Salon Medindustrie 2015 aura également l’avantage de faire rencontrer les industriels tunisiens entre eux et, au cas échéant, nouer des partenariats.

    Rappelons que les principaux produits exportés sont: câbles et faisceaux de câbles, assemblages électroniques, composants automobiles, composants électriques, matériels d'éclairages, déchets et débris de matériaux non ferreux…

    Infrastructure dédiée au secteur des IME

    - Un pôle de compétitivité à Sousse, dédié au secteur des IME, notamment à la mécatronique (55 Ha), une zone d’offshoring spécialisée dans les services (48 ha) et d’une zone industrielle multisectorielle (142ha),

    - Pôle de formation aux métiers aéronautiques à El Mghira qui comporte également des plateformes technologiques dans des centres de formation sectoriels,

    - Un Centre technique spécialisé dans le secteur mécanique et électrique (CETIME),

    - Un centre de recherche en micro-électronique et nanotechnologie,

    - 4.500 ingénieurs et techniciens supérieurs diplômés/an,

    - 8 écoles d’ingénieurs,

    - Une école d’ingénieurs spécialisée en mécatronique et en électronique.

    Activités phares du secteur des IME

    - Composants automobiles,

    - Composants aéronautiques,

    - Sous-ensembles câblés et soudés (cartes électroniques …),

    - Energies renouvelables (chauffe-eau solaire, cellule et panneaux photovoltaïques, éléments pour éoliennes…),

    - Mécanique de précision,

    - moules, outillage et traitement de surface,

    - mécatronique,

    - technologies de l'information et de la communication (TIC) et du Business Process Outsourcing (BPO)…

    Orientations stratégiques

    Développement du secteur des IME:

    - Attraction d’un constructeur automobile en Tunisie,

    - Adaptation des qualifications aux besoins spécifiques du secteur (Formation technique et formation linguistique),

    - Développement les secteurs à forte valeur ajoutée (Mécaniques de précision, mécatronique, électronique, systèmes embarqués, plastique technique, composite…),

    - Investissement d’avantage dans la qualité, la R&D et dans l’innovation,

    - Renforcement du travail en synergie dans les pôles technologiques (industrie, université, laboratoires de recherche…),

    - Mise à niveau des structures d’appui au secteur.

    Les opportunités d’investissement dans le secteur de la logistique:

    • Création d’une zone logistique de 47 ha adossée au port de Rades,

    • Création d’une zone logistique à Djbel El Oust (100 ha): l’étude de faisabilité est en cours d’achèvement avec l’appui de la BEI,

    • Création d’un pôle économique à Djarzis regroupant le port commercial et la zone franche: Une banque d’affaires a été chargée d’identifier un partenaire stratégique,

    • Création d’une zone franche logistique à Ben Guerdane en partenariat avec la Libye,

    • Le développement d'autoroutes (Kasserine, Gafsa, Sidi Bouzid)…

    • Développement et modernisation de l’infrastructure ferroviaire (opportunité pour développer l’industrie ferroviaire),

    • Création d’un port en eau profonde à Enfidha.

MEDINDUSTRIE : Opportunités pour les industries mécaniques et électriques tunisiennes
Tag(s) : #Industrie

Partager cet article

Repost 0